Laissés sur le banc par les oreillons

Warning message

Le contenu intégral de cette page n’est offert qu’aux abonnés. Si vous avez un compte, veuillez vous ouvrir une session.

Vertical Tabs

Reportage
Jason Pominville du Wild du Minnesota patine durant la première période d’une partie de la LNH contre les Predators de Nashville à St. Paul, Minnesota, le 17 février 2017. Le 27 février, le Wild du Minnesota a annoncé que M. Pominville avait les oreillons ainsi que plusieurs autres membres de l’équipe. (AP Photo/Jim Mone)
Jason Pominville du Wild du Minnesota patine durant la première période d’une partie de la LNH contre les Predators de Nashville à St. Paul, Minnesota, le 17 février 2017. Le 27 février, le Wild du Minnesota a annoncé que M. Pominville avait les oreillons ainsi que plusieurs autres membres de l’équipe. (AP Photo/Jim Mone)

Les Canucks de Vancouver ont dû retirer sept joueurs de leur formation le mois dernier. Pas à cause de blessures, mais à cause des oreillons.

Encore une fois

Troy Stecher a contracté ce virus le 24 février. Ses coéquipiers Chris Tanev, Nikita Tryamkin, Mike Chaput et Markus Granlund ont tous été mis...

Info-Jeunes est publié 38 fois par an de la mi-août à la mi-juin (une fois par semaine, sauf durant les vacances de Noël et de printemps).

L’abonnement qui coûte 190 $ peut servir à tous les enseignants et les élèves d’une même école.

Pour le commander, visitez notre page de commandecontactez-nous par téléphone, télécopieur ou courriel ou envoyez-nous le bon de commande que vous aurez téléchargé.